Mon panier

Nos Actus

Marc Vanhove fondateur du Bistro Régent : un objectif de 300 établissements pour 2018

Posted on

«Notre force, ce sont les restaurateurs existants, sinon il nous serait impossible d’atteindre 300 établissements en 2018.»

Où en est le développement de votre réseau de restauration à thème, ouvert à la franchise depuis 2012, et quels sont vos objectifs d’expansion en franchise ?

Bistro Régent compte plus de 30 restaurants ouverts en franchise et notre objectif est de parvenir à 50 à 60 contrats de franchise signés en fin d’année. A horizon 2018, notre objectif est de regrouper 300 établissements sur le territoire, à raison de deux unités minimum par département, et jusqu’à 15 ou 20 pour les plus importants. Il existe déjà 16 restaurants à Bordeaux, et bientôt 24.
Le profil de nos franchisés se compose à 75 % de restaurateurs et à 25 % de candidats traditionnels, créateurs d’entreprise en reconversion. Pour ces derniers, l’investissement initial à prévoir représente environ 450 à 550 000 euros, dont 30 % d’apport personnel. Tandis qu’un restaurateur doit investir 100 à 150 000 € pour passer son établissement sous nos couleurs, et voir son chiffre d’affaires multiplié par 2 ou par 5.

Vous prévoyez un développement très rapide : comment comptez-vous procéder pour atteindre vos objectifs ?

Notre force, ce sont les restaurateurs existants, sinon il nous serait impossible d’atteindre 300 établissements en 2018. Quand un restaurateur nous rejoint, il ne faut compter que 6 à 8 semaines, formation incluse, pour passer son établissement au concept Bistro Régent, dont 10 à 15 jours de fermeture seulement : on rouvre le plus rapidement possible. Nous ciblons des restaurants d’au moins 70 à 80 places intérieures, et 40 à 60 places en terrasse, situés en cœur de ville, en périphérie, ou en centre commercial.
La formation que nous délivrons à nos franchisés dépend de leur niveau de professionnalisme : elle dure 15 jours pour un professionnel, contre un mois à un mois et demi pour un non-professionnel. Un membre de l’équipe de cuisine et un membre de l’équipe de salle passent également en formation. Nous recherchons des candidats plutôt dynamiques, motivés, ayant la passion d’entreprendre… et un peu maniaques : chez Bistro Régent, on aime la propreté !

Pour faire connaître l’enseigne au niveau local et national, quelle est votre stratégie de communication ?

Chaque ouverture de restaurant nécessite 20 à 25 000 € d’investissement en communication locale de lancement, payée par le franchisé. Et pour notre communication nationale, nous avons fait appel à Philippe Etchebest, le célèbre chef de l’émission Cauchemar en cuisine sur M6.
Nous avons aussi conclu un accord national avec NRJ, Chérie FM, et Nostalgie, qui profite à chaque franchisé. Bistro Régent prélève 4,5 % de redevance sur le chiffre d’affaires, mais ne demande pas de redevance communication.

Interview réalisée par Franchise Magazine